Aymeric Chauprade et le choc idéologique

Aymeric Chauprade, à l’instar d’Éric Zemmour (et consorts), œuvre objectivement, mais discrètement, en faveur de la guerre civile sous couvert de défense d’une civilisation mythifiée.

Il convient de remettre les choses à leur juste place, à commencer par le surprenant retournement d’Aymeric Chauprade quant à ses positions. Par exemple, sur les attentats du 11 septembre 2001 qu’il « regardait avec suspicion et un œil critique »… Il définissait alors le terrorisme comme « outil géopolitique américain ayant remplacé l’ennemi communiste immédiatement après la chute du mur de Berlin et présenté par l’impérialisme américain comme le nouvel ennemi du monde occidental dans le but de coaliser les pays de l’OTAN autour des États-Unis ». À propos de la lecture géopolitique opposant le camps du bien (occidental) à celui du mal (islamique), il disait il y a encore quelques années : « Toute cette interprétation binaire, bipolaire, m’a toujours paru suspecte, car c’est une vision du monde qui correspond parfaitement aux intérêts américains. »

Il est donc loin le temps où Chauprade expliquait que le terrorisme est d’abord un fait étatique, le fait de services de renseignement, donnant comme exemple exemplaire, entre autres, l’action des services israéliens.

Aujourd’hui, le même Chauprade ne parle plus de fait étatique mais établit un lien direct entre le terrorisme et un prétendu totalitarisme islamique en son essence. Reprenant la phraséologie des sionistes invétérés tels Bernard-Henri Lévy ou Netanyahou, il tente un amalgame acrobatique entre islam et nazisme – procédé de diabolisation de l’ennemi qu’il dénonçait avant son virage idéologique à 180 degrés.

Ainsi dans le cadre d’une « stratégie de choc des civilisations », il oppose, lui comme beaucoup d’autres, un islam mythifié (rôle joué en fait par le wahhabisme saoudien) à un autre grand mythe : la civilisation judéo-chrétienne. Or, rien n’existe moins que cette civilisation, qui est une fabrication artificielle sur fond de messianisme (dont j’analyse les origines dans un ouvrage à paraître en septembre 2015).

Nous vivons bien aujourd’hui une quasi-troisième guerre mondiale sous la forme d’une guerre idéologique qui ne dit jamais son nom en se dissimulant derrière le masque grossier du choc des civilisations. La véritable guerre n’oppose pas un monde occidental « judéo-chrétien » à un monde musulman ; elle oppose un monde sous pilotage israélo-américain – un ensemble géopolitique rassemblant les pays de l’OTAN et les pétromonarchies d’obédience wahhabite – au reste de l’humanité.

Une alliance éclectique composée des WASP calvinistes – ayant rallié à leur cause et à leur vision du monde les anciens pays catholiques du continent européen -, des wahhabites et de l’État hébreu, tous partageant la même idéologie conquérante et inégalitaire, autrement dit, tous appartenant au camp vétérotestamentaire.

Ce camp n’a pas seulement lancé des guerres contre des pays et des populations musulmanes, mais s’attaque désormais également à la Russie orthodoxe et à la Chine par des politiques d’endiguement, facteurs de surtensions internationales.

Les États résistant à ce camp armé de la bien-pensance politiquement correcte et totalitariste, avatar de l’héritage légué par la Bible hébraïque incarné dans la « Destinée manifeste » dont se targuent les États-Unis, forment une alliance géopolitique et économique, les BRICS. Alliance multiconfessionnelle qui bat en brèche la théorie du choc des civilisations selon laquelle christianisme et islam seraient voués à une guerre éternelle.

À cette théorie nous opposons celle du choc idéologique entre le monde de l’Ancien Testament représenté par les forces wahhabo-judéo-protestantes face auxquelles se tient le pôle de résistance géopolitique qui est à la fois catholique, orthodoxe et musulman.

 

Youssef Hindi
5 juillet 2015
bvoltaire.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s